Sécurité et précision avec le LATIOHM

Sécurité et précision avec le LATIOHM

Svantek, une société leader dans la fabrication des appareils de mesure de vibration et de bruit, a adopté avec succès les compounds conducteurs électriques LATIOHM pour fabriquer le boîtier de son nouveau dosimètre SV 104 IS.

La fiabilité de l’instrument de mesure est liée à la précision avec laquelle le signal est capté et traité, il est donc essentiel de limiter les effets indésirables comme les interférences externes dues par exemple à l’accumulation de charges électrostatiques. C’est pourquoi Svantek a choisi le LATIOHM 66-07 PD08 G/30 afin de développer un boîtier robuste, dimensionnellement stable et doté de propriétés antistatiques.
Grâce à sa formulation spéciale, le LATIOHM fournit une excellente résistance à l’impact, caractéristique souhaitable en environnement industriel. Il est aussi à même de satisfaire aux tolérances dimensionnelles imposées par les critères de sécurité et d’isolation les plus stricts, et il est très résistant aux agents atmosphériques, en particulier aux rayons UV.

Ce compound proposé par LATI présente des performances intéressantes pour les dosimètres acoustiques SV 104, qui ne pèse que 117g, et garantit le respect des directives ATEX et de l’indice de protection IP65 pour la sécurité en environnement explosif.

Grâce à la stabilisation et à la pigmentation de la matière, le polymère conserve ses propriétés, même après une exposition intense au rayonnement UV comme requis par la norme UL 746 C. Ainsi le temps d’utilisation sécurisée du dispositif Svantek s’en trouve prolongé dans les environnements particulièrement agressifs.
Le compound LATIOHM 66-07 PD08 G/30 est fabriqué sur base PA66 renforcé à 30 % en fibres de verre, matrice à laquelle on a ajouté des fibres de carbone et d’autres additifs afin d’obtenir une matière électriquement conductrice. Simple à transformer sur presses d’injection standards, offrant des retraits bien adaptés, le LATIOHM 66-07 PD08 G/30 est aussi un excellent choix en termes de rapport prix/performances.

Les ingénieurs LATI sont à votre disposition pour toute information complémentaire concernant la gamme LATIOHM.


Nous contacter

 

LATICONTHER CP6: Conductivité thermique et isolation électrique

LATICONTHER CP6: Conductivité thermique et isolation électrique

Chacun sait que l’on obtient les compounds conducteurs thermiques les plus performants en ajoutant de larges quantités de graphite dans une matrice thermoplastique. Cependant, la haute teneur en graphite finit par rendre ces matériaux également très conducteurs électriquement, avec des valeurs de résistivité qui les rend inadaptés pour les applications nécessitant également une isolation thermique.

Si l’on veut avoir recours à des compounds conducteurs thermiques, mais isolants électriquement, les choix sont limitées, car la matière, soumise à nombre de contraintes, doit être fortement chargées en céramiques isolantes électriques jusqu’à 85% pour certains grades LATI, afin d’arriver à une performance therm sostenere ique intéressante. Les solutions les plus performantes permettent d’obtenir une conductivité thermique d’environ 8 à 10 W/mK, mais pour un coût très élevé, car leur formulation nécessitent des matières synthétiques très spéciales, comme le nitrure de bore hexagonal.

Aussi la demande s’est orientée vers des matières isolantes électriques présentant une conductivité thermique acceptable, de l’ordre de 1 à 2 W/mK, formulés à partir de céramiques standards. Bien évidemment, l’utilisation de telles solutions doit impérativement convenir en terme de coût comparativement à l’emploi habituel de d’aluminium injecté.
Ainsi, LATI propose le LATICONTHER 62 CP6-V0HF1. Sur base PA6, ce produit est fabriqué à partir d’un mélange de céramiques spéciales identifié comme la formulation CP6 qui assure l’isolation électrique avec une résistivité supérieure à 10^12 ohms et une conductivité thermique près des 4 W/mK (mesures sur Netzsch LFA selon les normes ASTM E1530 et E1461).

Le LATICONTHER 62 CP6-V0HF1, en plus de ses propriétés thermiques et électriques, est un grade auto-extinguible, n’utilisant ni halogènes, ni phosphore rouge.
Une demande de certification pour une carte jaune UL est en cours pour le LATICONTHER 62 CP6-V0HF, qui offreé aussi une excellente résistance au cheminement électrique (CTI 400 V), un classement V0 à 3,2 mm, un GWIT à 775°C et un GWFI à 960°C pour épaisseur 1 mm. Rigide et robuste, pas trop fragile, cette matière est dédiée aux applications techniques comme les dissipateurs thermiques dans le secteur de l’électrique et de l’électronique, l’éclairage encastré ou non, le surmoulage de composants électriques générant de la chaleur (Ex.: les inducteurs).

En finale, il s’agit d’une formulation spéciale développée afin d’atteindre une performance de conductivité thermique similaire à celle des versions graphitées pour un coût modéré. Ce produit CP6 n’est disponible qu’en couleur NOIRE. Autrement, les ingénieurs LATI ont developpé le CP7, plus cher, mais colorable. Tout comme les autres matières proposées par LATI, le CP6 et CP7 respectent les normes internationales les plus strictes en termes de protection de l’environnement et de santé humaine (RoHs et SVHC).

La simplicité de transformation et le recylclage complètent l’intérêt du CP6 présenté par LATI.


Nous contacter

 

Un nouveau concept de porte-balais de moteur réalisés en compounds thermoplastiques

Un nouveau concept de porte-balais de moteur réalisés en compounds thermoplastiques

LATAMID 66 H2 G/50-V0HF1: l’offre LATI pour le remplacement métal et des thermodurcissables destinée aux applications structurelles présentant également des propriétés auto-extinguibles. Voici un autre exemple de réussite d’un compound innovant développé récemment par LATI.

SELNI a choisi le LATAMID 66 H2 G/50-V0HF1 pour la fabrication d’un nouveau porte-balais pour moteurs électriques.Le porte-balais contient l’élément conducteur en graphite qui transfert le courant électrique dans l’appareil. La conception de ce composant nécessite une matière extrêmement résistante et fiable même à température de fonctionnement au-delà de 100°C, à la fois pour des raisons structurelles évidentes mais aussi assurer un contact continu et permanent entre l’électrode graphite et les organes électriques.

Ce projet requiert aussi d’autres caractéristiques toutes aussi importantes: la résistance au cheminement de 600 V et le niveau d’autoextinguibilité V0 certifié UL94 pour une épaisseur entre 0,75 et 3 mm. Dimensionnellement stable et facilement transformable, le LATAMID 66 H2 G/50-V0HF1 a été sélectionné pour son impact environnemental, une formulation conforme à la réglementation RoHS et sans halogènes ni phosphore rouge.
Le grade V0HF1 vient idéalement remplacer les traditionnels composants en cuivre coûteux à fabriquer du fait de la géométrie complexes des nombreuses pièces.

Cette matière est également adaptée comme qu’alternative possible aux matériaux composites thermodurcissables, qui par définition sont non recyclables et donc posent un souci pour l’environnement. Dans le cas précis, le V0HF1 a remplacé un grade très courant, le PA66 renforcé 50% fibres de verre utilisant le phosphore rouge comme retardateur de flammes, potentiellement dangereux lorsqu’il est exposé de façon prolongée à un taux d’humidité ambiante important.


Nous contacter

 

Gruner AG et les conducteurs optiques en LASTILUX

Gruner AG et les conducteurs optiques en LASTILUX

LATI a nommé une nouvelle gamme de matières thermoplastiques destinées à la diffusion lumineuse, LASTILUX. Ces compounds ont été développés en deux versions:

  • LASTILUX OPAQUES, capables d’une diffusion parfaitement homogène, avec différents niveaux d’opalescence possible, utiles dans les applications nécessitant de diffuser la lumière depuis une source multiple, tout en cachant les points lumineux, comme les LED par exemple.

  • LASTILUX COLORÉS; disponibles en vert, jaune, ou rouge, capables d’absorber la lumière UV et de la retransmettre en visible avec un effet fluorescent.

Ce phénomène, s’il est bien exploité en travaillant sur de faibles épaisseurs et des géométries adéquates, permet d’orienter la lumière diffuse vers l’endroit souhaité, en donnant l’impression que c’est l’objet lui-même qui émet la lumière.

Si les produits sont directement irradiés par des fréquences UV (comme cela peut se produire dans certains systèmes de détection) cet effet peut être encore accentué.

Gruner AG, une société allemande leader dans le domaine des relais et des actionneurs, a sélectionné et utilisé avec succès le LASTILUX 87/28 pour fabriquer le curseur de l’un de ses actionneurs destiné au secteur de la ventilation et de la climatisation. Les exigences de conception de ce témoin lumineux sont bien définies et vont d’une qualité de surface et esthétique parfaite pour des pièces d’aspect, à l’orientation correcte du faisceau lumineux à travers la géométrie de la pièce, de la stabilité dimensionnelle absolue à la qualité de la coloration. Ainsi un compound sur base PC transparent a été sélectionné, puisqu’il répond notamment aux exigences techniques décrites ci-dessus, et permet également un excellent rendu des couleurs.

La formulation du compound LASTILUX n’a qu’un impact négligeable sur les propriétés thermiques, électriques et mécaniques de la résine de base qui reste substantiellement inchangée.
Simple à transformer, comme les autres compounds LATI, les effets lumineux ne sont pas non plus altérés.


Nous contacter

 

Détecteur de métaux et rayons X: un système de détection complet

Détecteur de métaux et rayons X: un système de détection complet

L’expérience LATI en termes de détectabilité est le fruit d’une activité de développement intensive sur les compounds à fort comportement paramagnétique et ferromagnétique.

Le marché ayant réservé un accueil exceptionnel aux compounds MDT (thermoplastiques détectables magnétiquement), les ingénieurs R&D de LATI ont repoussé les frontières de la détection des éléments plastiques en élaborant une nouvelle famille de matières capables d’assurer une traçabilité via la présence d’un champ magnétique ou bien par l’opacité aux rayons X.

La nécessité d’une double détection est courante dans le secteur pharmaceutique, où l’absence de contaminants de toutes natures est d’une importance capitale. C’est pourquoi différentes mesures de sécurité ont été mises en place simultanément. La détection magnétique et rayons X en simultané est aussi recommandée pour la traçabilité des matériaux placés sous terre, comme les boîtiers électriques ou d’autres boîtiers à usage spécial.

Les nouveaux produits, appelés MDT09, sont disponibles sur toutes les résines de base et conservent les propriétés de nombreux grades MDT de LATI, notamment la compatibilité au contact alimentaire. Malgré la présence de charges minérales spéciales, les produits MDT09 garantissent une excellente colorabilité et sont formulés afin de permettre un marquage laser.

Grâce à ces caractéristiques hors du commun, ces matières conviennent parfaitement à la plupart des applications, y compris pour la fabrication d’éléments d’identification basés sur la couleur, la présence de codes-barres ou de codes alphanumériques.
Les propriétés mécaniques des compounds chargés elles aussi restent excellentes, avec des allongements à la rupture et une résistance aux chocs dépassant respectivement 10% et 17kJ/m2 (éprouvette Charpy non entaillée) pour une version à base de PPh.

La gamme de produits MDT comprend actuellement plus de dix formulations différentes allant de la simple détectabilité des grades MDT05 jusqu’au niveau de paramagnétique élevé du MDT16.


Nous contacter

 

Impression 3D: Filament conducteur électrique LATI

Impression 3D: Filament conducteur électrique LATI

LATI a récemment décidé de mettre son expertise des compounds thermoplastiques techniques au service de l’impression 3D, un secteur à l’avenir prometteur dont la croissance est exponentielle.

C’est ce qui a inspiré la collaboration avec Ciceri de Mondel (Filoalfa), l’idée étant de concevoir des matières innovantes pour la fabrication des filaments dans le cadre d’applications aux limites. Les produits nés de cette mise en commun des savoir-faire respectifs doivent être accessibles à la fois pour le marché des consommateurs finaux, mais aussi le domaine industriel. Les pièces moulées doivent donc présenter un bel aspect esthétique, mais aussi des caractéristiques techniques avancées.

Les filaments proposés doivent bien entendu répondre aux exigences du process de transformation, en termes de flexibilité, de stabilité dimensionnelle, et d’imprimabilité 3D. Ainsi le choix s’est porté sur un PLA modifié comme résine de base afin de garantir une facilité d’utilisation maximale. Il s’agit d’un bio polymère obtenu à partir de ressources durables et qui convient très bien à l’impression 3D du fait de ses propriétés physiques.

La première offre de LATI consiste en un compound thermoplastique conducteur électrique, une formulation contenant des composants de hautes technicité, comme des nanotubes de carbone. Par des observations expérimentales, on remarque que le filament conducteur électrique de LATI permet le transfert de courants faibles, et donc de signaux et d’informations. Le dépôt de pistes conductrices par simple impression 3D permet potentiellement des applications innovantes, par exemple dans le secteur médical, électrique/électronique et des télécommunications. Le filament LATI présente en final, une résistance volumique classique d’environ 10 ohms*cm.

Cette propriété, représentative de nombreux semi-conducteurs, est toujours à l’étude, mais il est déjà clair que le fabricant sera en mesure de trouver des réponses pour développer de nouvelles applications techniques. L’objectif commun de LATI et Filoalfa est le suivant : agir en synergie pour proposer sur le marché de l’impression 3D, enfin accessibles à tous, des filaments développés à partir de matières synthétiques de haute technologie.

La poursuite de l’innovation dans ce secteur et l’enthousiasme de chaque fabricant aboutiront à des applications plus flexibles, personnalisables, accessibles à tous et techniquement inimaginables jusque-là.


Nous contacter

 

Conducteurs thermiques et auto-extinguibles: LATICONTHER 62 GR/50-V0

Conducteurs thermiques et auto-extinguibles: LATICONTHER 62 GR/50-V0

La diffusion rapide des systèmes d’éclairage à LED a également été facilitée par la possibilité de créer des corps de lampes en techno polymères conducteurs thermiques, car la facilité de transformation caractéristique de ces matières permet le moulage d’articles performants et polyvalents. Les solutions disponibles aujourd’hui permettent d’utiliser des compounds thermoplastiques chargés en céramiques et graphites conducteurs thermiques. En ce qui concerne la dissipation de la chaleur générée par les éléments électroniques à LED, ces solutions sont similaires au métal, du moins lorsque la circulation d’air s’effectue dans des conditions de convection naturelle.

Avec le temps, la puissance générée par les LED augmentant, le besoin de matières garantissant une évacuation sûre de la chaleur, même dans des conditions de températures et courants élevés et donc dans les zones présentant des risques d’incendie, s’est imposé. Pour répondre à ces exigences, LATI offre désormais une version auto-extinguible de son compound conducteur thermique LATICONTHER 62 GR/50.

Il s’agit toujours d’un PA6 renforcé graphite à 50%, et dont la formulation spéciale garantit les propriétés auto-extinguibles sans compromettre les propriétés thermiques et mécaniques de la matière. Le LATICONTHER 62 GR/50-V0 offre en effet la même conductivité thermique que la matière dont il dérive, environ 15 w/mK, mais il présente en plus un classement au feu V0 selon la norme UL94 entre 0,75 et 3 mm.

La tenue au fil incandescent est également excellente, 960°C à 1,5 mm lors des tests GWFI et GWIT grâce au compound retardateur de flammes très performant. Tout cela, sans impacter les bonnes propriétés mécanique du LATICONTHER 62 GR/50 standard, et tout en garantissant la même simplicité au moulage.
Conçu pour résoudre les problèmes liés aux applications techniques les plus exigeantes, le LATICONTHER 62 GR/50-V0 est idéalement adapté à la fabrication des corps de lampes encastrés et des dissipateurs destinés aux secteurs de l’ameublement, des machines industrielles, ou du transport, c’est-à-dire lorsque le risque d’incendie doit être impérativement évité.

LATI se spécialise dans les compounds thermo conducteurs depuis 2004, et offre aujourd’hui une large gamme de grades conçus à partir de différentes résines, du PP au PC, du PA au PPS et du PBT au PEEK.


Nous contacter

 

Les technopolymères autolubrifiés LATILUB adoptés par l’industrie nautique

Les technopolymères autolubrifiés LATILUB adoptés par l’industrie nautique

Les applications du secteur nautique comptent parmi celles qui subissent les contraintes mécaniques, thermiques et environnementales les plus sévères. En parallèle aux contraintes d’utilisation elles-mêmes, il convient de tenir compte des effets corrosifs de l’eau, des conditions climatiques, et du rayonnement solaire, même difficiles à quantifier. Ainsi l’utilisation de compounds thermoplastiques pour des articles d’application nautique est pour le moins problématique et doit être envisagée avec précaution.

Viadana Srl, une société italienne spécialisée dans la fabrication et la vente d’accessoires nautiques depuis 1961 a choisi le LATILUB 66-20 T G/20 pour la fabrication du guidage avant de ses chaumards.
Le compound sélectionné est à la fois autolubrifiant et structurel, donc particulièrement adapté aux situations où la résistance mécanique et une faible résistance au glissement sont impératives.

La formulation de LATILUB 66-20 T G/20 contient 20% de PTFE sur base PA66 renforcée à 20% fibres de verre. On obtient ainsi un technopolymère non seulement fiable en matière de gestion des contraintes statiques et dynamiques imposées par la corde, mais aussi résistant au frottement et à l’usure que génère le glissement sur les surfaces en contact en raison de la vitesse de mouvement relatif et de la tension de la corde.

Face au frottement généré par le glissement de la corde, il est essentiel que le polymère de base présente une bonne résistance à la température, ce qui n’est pas un problème avec LATILUB 66-20 T G/20 puisqu’il supporte des températures jusqu’à plus de 100°C. Les chaumards ont été soumis à des tests propres à ce domaine, et sont maintenant disponibles en noir, jaune, bleu et rouge.


Nous contacter

 

Conducteur électrique et colorable pour ATEX

Conducteur électrique et colorable pour ATEX

La sécurité dans les atmosphères explosives est réglementée depuis des années par les directives européennes ATEX, qui identifient, parmi d’autres critères, le seuil de résistivité électrique maximal sous lequel on n’observe aucune accumulation des charges électrostatiques.

Le problème se fait particulièrement ressentir pour les produits en plastique, pour lesquels la formation de potentiels électriques élevés peut générer des décharges dangereuses susceptibles de provoquer un incendie ou une explosion. Pour obtenir des compounds antistatiques, la solution classique à ce problème implique le recours à des charges à base de noir de carbone, de graphite, de fibres de carbone ou fibres d’acier. Ces approches sont toutes légitimes, mais imposent des limites en termes d’aspect du produit fini puisqu’il ne pourra être proposé qu’en noir.

La vaste gamme de produits conducteurs électriques LATI inclut les grades LATIOHM PD02, dans lesquels la résistivité électrique se trouve réduite en raison de la présence de polymères spéciaux qui garantissent, en plus des propriétés antistatiques, une colorabilité sans recours à la peinture. Une torche modulaire en LATIOHM 62-08 PD02 G/35 coloré jaune et répondant aux normes ATEX a ainsi été développée et commercialisée en vue d’une utilisation professionnelle.

Sûre et légère, mais très résistante grâce au renfort à hauteur de 35% fibres de verre, la torche LATIOHM est composée de plusieurs pièces interchangeables pour une utilisation très polyvalente et variée.

La résine de base sélectionnée pour ce projet est le PA6, un polymère chimiquement résistant aux huiles, graisses et hydrocarbures, très fluide et polyvalent, adapté au moulage des pièces dont l’aspect esthétique est important.
Dans le choix de la formulation, LATI se distingue des autres solutions dont les propriétés antistatiques se limitent à quelques semaines, puisque les compounds PD02 assurent une résistivité permanente inférieure à 10^9 Ω.

Malgré la présence de fibres de verre, de pigments et polymères dissipatifs, les produits LATIOHM PD02 sont adaptés à l’injection des pièces de dimensions et d’épaisseurs importantes, sans équipements ni dispositifs particuliers.


Nous contacter

 

Automobiles et Compounds conducteurs thermiques

Automobiles et Compounds conducteurs thermiques

La réduction du poids est une exigence essentielle dans le secteur de l’automobile et des transports en général. C’est dans ce contexte qu’une grande multinationale du secteur s’est lancée dans un projet de remplacement métal pour fabriquer des corps de pompe à vide (pompe EPV) pour circuit de freinage à huile.

Le dispositif en question doit réaliser un nombre de tâches structurelles, et assure un certain nombre de fonctions, comme en témoignent les nombreux raccords sur le couvercle. La zone d’utilisation se situe sous capot, près du moteur, un environnement chimique exigeant présentant des températures s’étendant de – 40 à + 120°C.

Comme dans tous les circuits de pression, la stabilité dimensionnelle maximale est une condition essentielle pour éviter les pertes de pression qui devraient autrement être compensées par des joints, et le risque de dysfonctionnement de la pompe. Dans ce cas, le corps doit également offrir une conductivité thermique élevée pour permettre un fonctionnement optimal du système de freinage.

LATI a relevé le défi en développant le LATICONTHER 62 GRG/500, un compound sur base PA6 chargé à 50% de graphite et renforcé en fibres de verre courtes. Avec une conductivité thermique de 15 W/mK, ce compound a été sélectionné pour mouler les couvercles, car il présente non seulement une résistance mécanique et une précision dimensionnelle, mais il permet aussi d’évacuer une partie de la chaleur générée par les circuits hydrauliques.

Le corps de la pompe réalisé en matériaux thermoplastiques conducteurs a permis de faire face même aux obstacles classiques les plus importants rencontrés dans le cadre des projets de remplacement du métal : il a passé par exemple avec succès les tests de résistance à la fatigue en fonctionnement qui déterminent la fiabilité du produit dans le temps. La facilité de moulage, la possibilité de récupérer les rebus de fabrication, et la conformité absolue avec les réglementations les plus strictes en matière de protection de la santé humaine et de l’environnement ont également rendu ce projet gagnant en termes de coût sur le produit final.


Nous contacter