MATERIALI NSF Std. 61 ACS WRAS W270 KTW
LATAMID 66 H2 G/30 NAT. F:0003 85°C OUI
LATAMID 66 H2 G/30 NERO F:3352 85°C
LATIGLOSS 66 H2 G/50 NAT.:0003F2 Eau froide et eau chaude OUI 85°C OUI 23°C
LATIGLOSS 66 H2 G/50 NERO:3352F2 Eau froide et eau chaude OUI 85°C OUI 23°C
LATIGLOSS 66 H2 G/50 BLU:7393F2 23°C
LATIGLOSS 57 G/40 NAT.:0138F2 (a) Eau froide et eau chaude OUI 85°C OUI 23-85°C
LATIGLOSS 57 G/40 NERO:3302F2 (a) Eau froide et eau chaude OUI 85°C OUI 23-85°C
LATIGLOSS 57 G/50 NAT.:0138F2 (a) Eau froide et eau chaude OUI 85°C OUI 23-85°C
LATIGLOSS 57 G/50 NERO:3302F2 (a) Eau froide et eau chaude OUI 85°C OUI 23-85°C
LATIGLOSS 57 G/60 NAT.:0138F2 (a) Eau froide et eau chaude OUI 85°C OUI 23-85°C
LATIGLOSS 57 G/60 NERO:3302F2 (a) Eau froide et eau chaude OUI 85°C OUI 23-85°C
LATENE AG30H G/30 NAT. F:0023 OUI OUI
LATENE AG7H G/30 NERO F:3352 OUI OUI
LARTON G/40 NAT.:0169F1 85°C
LATILUB 95-25GR CE/10 NERO W:3339 85°C OUI
(a) L’autorisation concerne tous les LATIGLOSS 57 G/** NAT.:0138F2 et LATIGLOSS 57 G/** BLACK:3302F2 pour lesquels ** représente un contenu en fibres de verre compris entre 40 et 60 %. Ces produits sont disponibles sur demande.

NSF ANSI Std. 61

La NSF International, créée aux États-Unis sous le nom de National Sanitation Foundation, est la principale organisation d’inspection et de certification des produits et matières destinés au contact alimentaire et de l’eau potable.
Le sceau de qualité NSF, synonyme de santé publique, est mondialement reconnu pour les hauts standards de qualité qu’il confère aux produits approuvés, et renforce la confiance des acheteurs.

La norme NSF/ANSI 61 fait spécifiquement référence à la certification des systèmes et composants utilisés dans la distribution de l’eau potable. Cette norme suffit à elle seule pour certifier une conformité totale aux exigences américaines en matière d’eau potable.

La norme NSF/ANSI 61 définit les exigences minimales requises par rapport aux substances contaminantes et aux impuretés susceptibles d’être libérées dans l’eau potable de façon indirecte par les produits, composants et matières utilisés dans les systèmes d’approvisionnement en eau potable.

ACS

En 1999, afin d’aider ce secteur de l’industrie à mettre en évidence l’intérêt de leurs produits, les autorités sanitaires françaises ont développé un système dénommé ACS (Attestation de conformité sanitaire) pour en certifier la conformité sanitaire. Ce système permet d’évaluer l’aptitude d’un produit à entrer en contact avec de l’eau destinée à la consommation humaine, conformément à l’arrêté du 29 mai 1997 et aux mises à jour ultérieures. Le décret s’applique aux objets et accessoires contenant au moins un composant plastique en contact avec l’eau potable.

Les conditions d’obtention de l’ACS sont très similaires à celles définies dans le cadre du projet EAS (European Acceptance Scheme), le système d’harmonisation pour l’acceptabilité des matériaux sur lequel travaille actuellement la Commission européenne.

L’ACS, délivrée par un laboratoire agréé par les autorités de santé françaises, permet d’évaluer l’adéquation d’une matière ou d’un objet destiné à être en contact avec l’eau potable, grâce à examen rigoureux de la formulation en parallèle à la réalisation de tests stricts sur le produit moulé.

WRAS

L’approbation WRAS est obligatoire pour les matériaux et/ou composants qui doivent être utilisés dans le transport de l’eau potable au Royaume-Uni.

Pour obtenir cette certification, il convient de satisfaire à des objectifs basés sur la norme britannique British Standard BS6920:2000, laquelle établit les règles et les méthodes de tests visant à évaluer les matières par rapport à leurs effets sur les caractéristiques organoleptiques (comme le goût, l’odeur, et la couleur) et chimiques des eaux destinées à la consommation humaine.

De plus, la cytotoxicité et la croissance microbienne font l’objet d’une évaluation dans le but d’éviter tout risque de contamination. Les tests mentionnés ci-dessus sont réalisés par des laboratoires accrédités pour effectuer ces tests en conformité avec la BS6920, et dans le respect des procédures ISO17025 comme la WRc-NSF Ltd., lesdits tests ont été développés pour reproduire précisément les conditions d’utilisation auxquelles sont soumis les matériaux durant leur cycle de vie.

KTW

L’agence allemande pour l’eau et le gaz, DVGW (Deutsche Vereinigung des Gas-und Wasserfaches), a établi une série de recommandations concernant les matériaux plastiques utilisés pour le transport de l’eau potable, connue sous l’abréviation allemande KTW (Kunststoffe und Trinkwasser).
La DVGW, grâce à un réseau de laboratoires présents sur l’ensemble du territoire allemand et de l’Europe du Nord, examine en premier lieu l’adéquation de la formulation puis soumet le produit à des tests rigoureux d’aptitude à une utilisation dans le cadre de l’application finale.