LES MINERAIS DES CONFLITS – 3TG

Les minerais des conflits - 3TG

Le concept de « minerais des conflits » a fait son apparition en 2010 avec la loi fédérale américaine « Dodd-Frank Wall Street Act, Section 1502. »

Ont été définis comme minerais de conflit: l’or, le colombo-tantalite, la cassitérite, la wolframite et leurs dérivés, à savoir le tantale, l’étain et le tungstène (3TG) provenant de la région de la République Démocratique du Congo.

Cette réglementation a pour but d’empêcher le financement d’organisations impliquées dans des conflits violents dans cette région, tout en décourageant l’exploitation et la violation des droits de l’homme aux fins d’extraction de ces minéraux. Ceci ne remet toutefois pas en cause les propriétés toxicologiques de ces minerais.

Les efforts fournis par LATI pour un développement durable et responsable l’ont conduite à s’engager bien au-delà de la réglementation européenne. LATI a en effet adopté la politique d’entreprise dont le lien figure ci-dessous et qui affirme l’adoption volontaire des principes décrits dans le « Dodd-Frank Wall Street Act, Section 1502. » En conséquence, une série de mesures de prévention et de communication a été mise en place tout au long de la chaîne logistique.

Pour toute information concernant les minerais du conflit, n’hésitez pas à contacter le Service Client LATI.

DODD-FRANK WALL STREET ACTDODD-FRANK WALL STREET ACT

Les efforts fournis par LATI pour un développement durable et responsable l’ont conduite à s’engager bien au-delà de la réglementation européenne. LATI a en effet adopté la politique d’entreprise dont le lien figure ci-dessous et qui affirme l’adoption volontaire des principes décrits dans le «Dodd-Frank Wall Street Act, Section 1502». En conséquence, une série de mesures de prévention et de communication a été mise en place tout au long de la chaîne logistique.